logo

Howard Gardner

Les intelligences multiples

Howard GARDNER est né en 1943 en Pennsylvanie. Après ses études de psychologie développementale et cognitive, il développe différents projets de recherche. En 1983, il écrit un ouvrage intitulé « Frames Of Mind » (Les formes de l’intelligence). Il y développe sa théorie des Intelligences Multiples.

Selon lui, l’homme n’est pas doté d’une intelligence unique, mesurable par les tests de QI que nous connaissons tous, mais il est doté d’un ensemble d’intelligences autonomes les unes des autres. Nous jouissons tous de la totalité de ces intelligences, mais chacun de nous présente une ou plusieurs formes d’intelligence privilégiées.

Le principal intérêt de cette théorie est qu’il nous invite à changer de point de vue lorsqu’il s’agit de résoudre un problème : on peut l’aborder de différentes manières qui sont complémentaires les unes des autres.

DÉFINITION ET PRINCIPES

La roue des intelligences

La définition traditionnelle de l’intelligence est la suivante : aptitude à répondre aux items des tests d’intelligence. Cette définition véhicule l’idée que le facteur « g » de la cognition, mesuré par les tests de QI, ne se modifie guère avec l’âge, l’apprentissage ou l’expérience. C’est assez rigide.

Selon la théorie des intelligences multiples, l’intelligence est définie de la manière suivante : capacité à résoudre des problèmes de la vie courante – capacité à produire des biens ou services ayant une valeur dans un contexte culturel ou collectif précis, en d’autres termes, pouvoir aborder une situation avec un but à atteindre, et déterminer le chemin approprié pour y parvenir.

QUELQUES IDÉES MAITRESSES

  • →  Tenir compte des intelligences multiples dans un projet pédagogique, permet de bien apprendre, tout en développant sa personnalité.
  • →  L’observation a permis de constater que les capacités à apprendre des participants à des formes d’enseignement qui tenaient compte des intelligences multiples étaient supérieures à celles rencontrées habituellement dans un enseignement plus frontal.
  • →  Apprendre est un processus qui met en œuvre l’ensemble de la personne ; il est donc important de tenir compte de la personnalité de chacun et de ne pas servir le même plat posé sur la même assiette à toutes les personnes présentes.
  • →  L’environnement d’apprentissage joue un rôle important dans la qualité d’un apprentissage. Il est donc utile d’aménager soigneusement l’espace s’apprentissage d’une manière qui lui soit adaptée.
  • →  Il n’existe pas d’intelligence absolue qui puisse servir de référence pour mesurer l’intelligence.
  • →  Chacun dispose d’un mode préférentiel d’apprentissage.
  • →  L’apprentissage est meilleur si l’on se trouve dans un état de « détente concentrée ».
  • →  L’apprentissage est meilleur s’il y a du sens et du plaisir.
  • →  Les arts sont des vecteurs d’apprentissage riches et importants qu’il importe de ne pas laisser de côté.
  • →  Le mouvement est un vecteur d’apprentissage important, à utiliser dans de nombreuses occasions.
  • →  Les émotions jouent un rôle essentiel ; elles sont source d’énergie et de motivation et favorisent la mémoire à long terme.
  • →  Le travail en coopération: facilite et enrichit tout apprentissage.

Les huit formes d'intelligence

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES

Voici une description sommaire des différentes formes d'intelligence telles qu'elles ont été définies par Howard Gardner.

L’INTELLIGENCE VERBALE-LINGUISTIQUE

intelligences multiples

  • a. Capacité à être sensible à toutes les formes de structures linguistiques, à utiliser des mots et le langage.
  • b. Profil: aime lire et écrire, s’exprime avec facilité, aime entendre, lire, raconter et mimer des histoires, aime les jeux avec des mots (mots croisés, scrabble…)
  • c. Si elle n’est pas suffisamment développée: risque d’échec scolaire, difficultés dans la vie quotidienne, à traduire sa pensée avec des mots (sentiment d’être incompris, réactions de violence)
  • d. La plus universelle des Intelligences Multiples.
  • e. Particulièrement cultivée à l’école (usage parfois abusif des enseignants!).
  • f. Se combine bien avec toutes les autres intelligences.

L’INTELLIGENCE MUSICALE-RYTHMIQUE

intelligences multiples

  • ♫ Capacité à être sensible aux sons, aux structures rythmiques et musicales, aux timbres sonores, aux émotions générées par la musique.
  • ♫ Profil: fredonne en travaillant ou en marchant, bat du pied, tape du crayon ou des doigts en travaillant, aime inventer des airs et des mélodies, saisit facilement les accents d’une langue étrangère, chante juste, garde un tempo…
  • ♫ Si elle n’est pas suffisamment développée: perte d’une partie des richesses transmises par les sons, difficulté pour la conscience phonologique…
  • ♫ L’intelligence la moins utilisée dans l’enseignement classique
  • ♫ Forte relation entre cette intelligence et les intelligences interpersonnelle et intra personnelle: la musique étant intimement liée à des facteurs émotionnels qui peuvent se traduire par un regain ou une perte de motivation.
  • ♫ Améliore les résultats en français et math.
  • ♫ Aide à mieux comprendre, retenir et appliquer l’information.

L’INTELLIGENCE CORPORELLE-KINESTHÉSIQUE

intelligences multiples

  • ☺ Capacité à utiliser son corps de manière fine et élaborée, à s’exprimer à travers le mouvement, à être habile avec les objets, à explorer l’environnement par le toucher, à se souvenir du « faire » plus que du « dire » ou du « voir ».
  • ☺ Profil: contrôle bien les mouvements de son corps, a une bonne coordination, est habile en travaux manuels, aime le sport, préfère communiquer une information en montrant ou construisant un modèle, aime jouer la comédie…
  • ☺ Si elle n’est pas suffisamment développée: risque de ressentir son corps comme une gêne dans les actes de la vie courante.
  • ☺ Intéressante pour sa complémentarité avec d’autres I
  • ☺ L’introduction de cette intelligence favorise la compréhension et la mémorisation à long terme

L’INTELLIGENCE VISUELLE-SPATIALE

intelligences multiples

  • ☼ Capacité à créer des images mentales, à visualiser et à représenter mentalement des idées, à percevoir et à observer le monde visible avec précision, à s’y repérer.
  • ☼ Profil: raisonne de façon spatiale, explique en faisant un dessin, un croquis, se crée facilement des images mentales, aime les puzzles, les arts visuels, a un bon sens de l’orientation, des couleurs lit facilement les cartes…
  • ☼ Si elle n’est pas suffisamment développée: difficultés dans les processus de mémorisation et de résolution de problèmes.
  • ☼ Pensée, capacité d’abstraction et d’imagination, réflexion et résolution de problèmes sont enrichies par l’utilisation d’images mentales.
  • ☼ Constat: les enfants d’aujourd’hui ont plus de mal à se créer des images mentales, recevant un flot d’mages extérieures (télé, jeux vidéo…) au détriment d’images personnelles, comme celles créées par la lecture.

L’INTELLIGENCE LOGICO-MATHÉMATIQUE

intelligences multiples

  • 1. Capacité à bien raisonner, calculer, quantifier, tenir un raisonnement logique, résoudre les problèmes, émettre des hypothèses, manipuler les symboles, induire et déduire, organiser l’information.
  • 2. Profil: aime résoudre des problèmes, faire du calcul mental, les sciences, les jeux de stratégie, explique par analogies, veut des raisons à tout, travaille de façon ordonnée et rigoureuse.
  • 3. Si elle n’est pas suffisamment développée: difficultés à organiser des tâches complexes, à comprendre la signification d’un phénomène, d’une démarche scientifique, à utiliser le raisonnement déductif.
  • 4. Avec l’intelligence verbale-linguistique, elle joue un rôle essentiel dans l’éducation classique.

L’INTELLIGENCE INTERPERSONNELLE

intelligences multiples

  • ↔ Capacité à entrer en relation avec les autres, à être sensible et comprendre les autres, à discriminer et percevoir les humeurs, intentions, les motivations et les émotions des autres.
  • ↔ Profil: ouvert aux autres, aime interagir avec autrui, s’intègre facilement, est très créatif pour résoudre les problèmes des autres, prend volontiers la place de leader, a une grande facilité à s’exprimer.
  • ↔ Si elle n’est pas suffisamment développée: risque d’enfermement de la personnalité, on se coupe du plaisir d’être avec les autres.
  • ↔ Favoriser les interactions entre pairs permet de développer le langage, la capacité d’expression, l’écoute, la participation.

L’INTELLIGENCE INTRA PERSONNELLE

intelligences multiples

  • ○ Capacité à avoir une bonne conscience de soi, de ses forces et faiblesses, à tirer parti de l’expérience et d’agir en conséquence, à travailler de façon autonome, à être curieux à propos des faits de la vie.
  • ○ Profil: connaît ses talents et capacités, se fixe des buts réalistes, mène à bien une tâche qu’il s’est fixé, ne cède pas à l’impulsivité, est difficile à influencer.
  • ○ Si elle n’est pas suffisamment développée: a du mal à réfléchir sur ce qui a bien marché, cherche un responsable de ses échecs.
  • ○ Intelligence beaucoup plus importante que les autres: permet de capitaliser les forces dans d’autres intelligences fortes et de compenser les faiblesses dans des intelligences plus faibles.
  • ○ Fournir en classe des moments de réflexion intérieure et apprendre aux élèves à se concentrer et se recentrer est une nécessité.

L’INTELLIGENCE NATURALISTE

intelligences multiples

  • ♣ Capacité à être sensible à la nature, à l’explorer sous toutes ses formes, à organiser, classer, hiérarchiser tout ce qui est en rapport avec le vivant et la matière, à comprendre les interactions entre la nature et la civilisation.
  • ♣ Profil: aime, cherche à améliorer et défend son environnement, fasciné par les animaux, sensible au monde des plantes et toutes les formes de la nature (géographie, objets naturels, nuages, étoiles…), sait reconnaître les structures, les anomalies dans la nature, sait observer, organiser des données, catégoriser…
  • ♣ Si elle n’est pas suffisamment développée: on se coupe de ses racines profondes liées à la nature, on vit dans un monde artificiel en s’appuyant essentiellement sur la technologie.
  • ♣ La coupure avec la nature serait l’une des causes du développement du stress et de certains comportements violents.

BIBLIOGRAPHIE

Pour aller plus loin...

  • "Les intelligences multiples", Howard Gardner, RETZ
  • "A l'école des Intelligences multiples", Bruno Hourst, Hachette Education
  • "J'aide mon enfant à mieux apprendre", Bruno Hourst, Eyrolles Pratique
  • "Guide pour enseigner autrement, selon la théorie des intelligences multiples cycle 3", RETZ